Le Musée des Légendes et des Fantômes est blotti au cœur des ruines de l’abbaye Notre-Dame de Mortemer, proposant une animation audiovisuelle spectaculaire , rapportant l’histoire de habitants des monastères de Mortemer et des alentours. Le musée dispose également d’autres animations comme la Fontaine de célibataires …

L’Abbaye de Mortemer, fondée en 1134 par Henri Ier Beauclerc est entourée de contes et légendes liés à l’abbaye. Le musée des légendes et fantômes s’est installé en 1985 dans les sous-sols.

« Depuis plusieurs siècles déjà, des événements bizarres se déroulent à l’abbaye de Mortemer. Durant le 20ème siècle, et aujourd’hui encore, de nombreuses personnes furent témoins de phénomènes étranges. Bruits de pas dans les couloirs déserts, coups sourds incompréhensibles semblant provenir des murs, présence invisible terrifiante, objets se trouvant déplacés inexplicablement… On parle de moines fantômes et d’une dame blanche qui seraient responsables de ces manifestations. » (Erick Fearson, maison-hantee.com).

Ça donne le ton !

Voici les principales « hantises » de Mortemer …

Mathilde, La Dame Blanche de Mortemer a réellement existé, et aurait été cloîtrée 5 ans dans une des chambres de l’abbaye par son père, qui lui reprochait sa vie dissolue après la mort de son premier mari Henri V du Saint-Empire . On raconte que depuis sa mort, elle erre dans les ruines, près des étangs et dans les couloirs de l’abbaye. Plusieurs personnes ont affirmé avoir senti sa présence. A noter qu’une étrange photographie fut prise, montrant une silhouette des plus inexplicables : pour certains spécialistes, ce serait le fantôme de Mathilde…

La Garrache, femme louve, condamnée à tourner 7 fois autour de 7 villages ; Le Chat Goublin, un lutin qui prend l’apparence de cet animal pour garder le trésor dont il a la charge… ; La jeune fille du presbytère de Rosay ; La Fontaine des célibataires dont l’eau serait magique : si les jeunes filles en quête d’un mari y jettent une épingle à cheveux, elle seront sûres de trouver un homme l’année suivante ; les moines fantômes assassinés tous les quatre dans le cellier dont les murs gardent encore aujourd’hui les images du terrible massacre. On dit que leurs âmes en peine ne seraient toujours pas parties de l’abbaye. Pendant les 2 guerres mondiales, des anglais ont cru les apercevoir … ; Le logis hanté.

Mais aussi, à l’intérieur de l’abbaye, beaucoup de personnes qui y ont séjourné ont senti des chose étranges… : bruits de pas inexpliqués, portes qui s’ouvrent et se referment…

Selon certains, au petit matin des tableaux du premier étage se retrouve retournés contre le mur, ou même descendus sur le sol sans que le clou ne soit descellé et la ficelle arrachée…